Clerc de notaire baissier

Bonjour. Je suis clerc de notaire (ventes) à NICE, et je suis baissier.
Depuis 3 mois, les transactions ont fortement diminué dans notre étude pour les biens immobilier de petite surface, les ventes des grandes surfaces et des appartements de luxe étant devenues très rares il y a déjà 8 mois.

Aujourd’hui, les clients vendeurs « s’attachent » énormément à leurs acquéreurs, leur laissant des délais supplémentaire pour l’obtention de leur crédits. Parce que les vendeurs d’aujourd’hui n’en peuvent plus d’attendre un acquéreur (car des visiteurs il y en a mais des acheteurs il y en a moins).

Au départ, ils mettent leur bien en vente de particulier à particulier au prix du marché et rajoutaient 10% pour la commission d’agence qu’il n’ont pas à devoir à l’agence. Mais voyant que cela ne se vend pas, ils confient leurs biens aux agences qui elles pour la plus part essai au mieux d’atténuer la future chute en proposant des prix limite en baisse.

Dans notre coin, les agences avec qui nous travaillons, nous disent qu’elles ne trouvent plus d’acheteurs, mais qu’elles ont toujours plus de biens à la vente.

Tout dépend de l’évolution du marché et, même si je n’y connais pas grand chose, je pense que notre économie est calqué sur l’économie américaine. Aussi, j’ai vu dernièrement que l’Amérique était considérée comme inflationniste, et que les marchés boursiers ont de suite réagi à l’augmentation des taux directeurs (qui vont encore augmenter, c’est presqu’une certitude).

Je ne suis pas certain, mais je pense que la baisse de l’immobilier provoquera la chute parallèle de la bourse, parceque pour moi ce qu’on appelle capital dans une société c’est surtout l’actif immobilier que possède cette société. Si la société a son patrimoine immobilier réactualisé aux prix du marché, avec les taux bas, elle va pouvoir emprunter plus, alors si il y a une baisse de l’immobilier avec une augmentation des taux la société pourra moins emprunter entreinant une baisse de son chiffre d’affaire faussant ainsi les pronostics.
Et le plus flagrant est cette énorme baisse des actions ces derniers jours. Car les marchés anticipent les 6 prochains mois à venir voir les prochaines années. Or, dans notre cas, c’est ce qui manquait pour que la baisse se produise.

Nous avons déjà 1. la baisse des transactions, les biens mettent 6-12 mois à se vendre (à NICE, les stocks augmentent depuis début 2005, les différentes classes d’âges qui ont anticipé leurs achats pour éviter une future hausse) 2. l’augmentation des taux d’intérêts qui limitent la capacité d’achat 3. l’augmentation du coût de la vie à cause prix du pétrole etc… La bourse peut être le déclencheur(avec l’Amérique).

Ainsi, je prévoyais une baisse de l’immobilier dans 2-3 ans. Mais là, je pense que le président de la FED va encore augmenter ses taux et que l’Amérique va se voir médiatiser très vite son inflation, ce qui, connaissant les médias en France, va très vite dégénérer entraînant une baisse effective dès la fin de l’année. Même si prévoir une date est assez incertain. Le problème est de savoir si cette baisse sera une baisse de 25-30% ou une crise immobilière.

Je crois que c’est l’immobilier de luxe qui va souffrir le plus, les appartements proposés entre 450.000 et 1.000.000,00 d’€. Les maisons pourraient baisser de 40% en l’espace de 2-3ans (ce sont les pronostics des clients investisseurs ou promoteurs qui ont déjà vendu leurs immeubles de rentes, et qui se sont retiré sde la bourse il y a 4 mois).

J’ai lu sur Internet que la transmission de la réalité économique d’aujourd’hui mettait presque 6-9 mois pour arrivé à l’oreille des médias entre toutes les statistiques qui sont faites et leur analyse, aussi la baisse qui s’est amorcé mit-2005 ne sera dans les médias que dans les prochains mois à cause des analystes qui pensent que le marché va se corriger. Ils attendent avant de conclure mais le problème c’est que s’ils concluent quand tout le monde est au courant, ça sert plus à rien.

Enfin, j’ai essayé de synthétiser le flux d’information que j’ai récolté dans les journaux de nos clients et sur Internet : la baisse de la bourse anticipe la baisse de l’immobilier, qui sera une baisse mondiale.
Je sais que je suis un peu trop affirmatif, aussi ne m’en voulez pas. Je souhaitais partager mon avis : je suis baissier au moyen terme.

Merci de publier ce texte que j’envoie à tous les forums et sites immobiliers, clerc de notaire de Nice

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :